jeudi 12 juin 2014

Un dessert pour la fête des pères

Voici un dessert "léger" et frais qui ira à merveille en fin de repas... pour ce we par exemple, à l'occasion de  la fête des papas après un bon repas bien copieux!! ;) Vous allez voir que dans cette recette, la meringue est toute fraiche, fondante en bouche ! ;-) un délice! On peut bien sur opter pour d'autres fruits qui accompagneront ce dessert.
Je l'ai elaboré pour le mag de Fly et c'est donc une jolie deco dans la tendance Tie and Dye qu'on retrouve sur cette photo (vous pouvez retrouver les assiettes, bols,  la lanterne, les serviettes et le set de table chez Fly)
 (Bon j'avoue que j'aurais plutot imaginé ce dessert sur un fond noir mais pour diverses raisons il se retrouve sur un fond clair, qui ne change rien à son gout bien sur ;-)  (...mon coté perfectionniste qui parle...;)
Je ne m'étale pas plus, passons à la recette! 


Pavlova déstructurée
Pour 4 personnes


`



70g de blancs d’œufs
60g de sucre poudre
60g de sucre glace
125ml de crème liquide au mascarpone bien froide
les graines d’une gousse de vanille
1 cuillère de sucre glace
des fraises, des myrtilles, des framboises
100ml de coulis de fruits rouges
50g de chocolat (blond de préférence )
une tige de rhubarbe lavée et coupée et morceaux.
60g d’eau
45g de sucre poudre
Facultatif : billes de chocolat















Préchauffer le fou à 120°.
Monter les blancs en neige ferme, et ajouter ensuite petit à petit le sucre en poudre pour obtenir une texture de mousse à raser.
Avec la spatule incorporer le sucre glace tamisé délicatement à la meringue.
Dresser avec une poche à douille cannelée (ou lisse) des meringues de différentes tailles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.  Saupoudrer d’un peu de sucre glace.
Cuire dans un four pendant 15-20minutes, le temps qu’une coque se forme sur les meringues (elles doivent rester moelleuses à l’intérieur.)
Mettre au congélateur jusqu'à utilisation.
Faire bouillir l’eau, le sucre et les graines d’une demi gousse de vanille sur feu moyen, jusqu’à obtenir une substance un peu sirupeuse. Ajouter la rhubarbe coupée hors du feu et laisser reposer jusqu’à refroidissement. La rhubarbe doit être un peu confite et tendre.
Monter  la crème en chantilly ferme avec les graines d’une demi gousse de vanille. Ajouter le sucre glace tamisé sur la fin. Réserver au frais dans une poche à douille avec une douille lisse (ou cannelée)
Faire fondre le chocolat  (au mieux le tempérer !) et l’étaler sur une feuille de papier guitare ou sulfurisée en fine couche (1-2mm)à la spatule ou au couteau. Laisser cristalliser le chocolat. Une fois durci, avec un couteau dont on aura chauffé la lame, découper des triangles de feuilles de chocolat.






Dans des assiettes, déposer des meringues de différentes tailles, pocher de la crème chantilly à la poche à douille. Décorer de fruits frais, de la rhubarbe confite égouttée (mais garder le sirop) de feuilles de chocolat et éventuellement de billes de chocolat.
Servir avec un coulis de fruits rouges et le sirop de rhubarbe.
























lundi 12 mai 2014

Yummy Day Bikini

A l'occasion de ce Yummy day Bikini, je vous propose ma recette  "Bikini Friendly",  lègere, fraiche, savoureuse, et en plus simple et hyper rapide à faire (si, si, promis!)  
Vous trouverez toutes les infos ici sur ce jour particulier, donc n'hésitez pas a proposer vos recettes, et/ou à votez  dès demain pour vos préférées sur la page facebook de Yummy  ! 
A vos bikinis! ;-) 

Salade de nouilles soba, saumon, pamplemousse, fenouil, roquette et sésame
Pour 2 personnes 



100g de nouilles soba 
(nouilles de sarrasin au rayon "exotique" du supermarché, mais vous pouvez bien sur en utiliser d'autres!!)

150g de saumon frais ou fumé (ou de la truite fumée) 
1/2 pamplemousse (et/ou orange)
1/2 fenouil
1 poignée de roquette fraiche
des graines de sésame noir ou blanc torréfié


pour la sauce

2 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère a soupe de vinaigre balsamique
sel/poivre




Cuire les nouilles selon les instructions du paquet. Laisser refroidir après cuisson.
Découper le saumon en lamelles. 
Eplucher le pamplemousse et détailler en suprêmes.
Laver le fenouil. Couper en petits morceaux.
Dans un saladier, déposer les nouilles, les lamelles de saumon, les supremes de pamplemousse, les petits morceaux de fenouil, ajouter la roquette et les graines de sésame.

                            Mélanger tous les ingrédients de la sauce et arroser la salade!




lundi 14 avril 2014

Des fraises et de la rhubarbe...

C'est avec pas mal d'avance qu'on a trouvé des fraises sur les étales des marchés, car la saison "habituelle" débute plutôt en mai...On est plutot des consommateurs "de saison" à la maison mais la j'avoue j'ai craqué!!!...et la rhubarbe toute rose, toute belle, toute fraiche,  m'a aussi fait de l'oeil...J'ai donc réalisé une association qui marche toujours très bien, fraise/rhubarbe, dans cette recette de tarte à la panacotta. 
J'ai "poché" la rhubarbe et j'ai été plutôt ravi du résultat, elle se tient bien tout en étant bien cuite. 
Je me suis inspirée de plusieurs recettes, la principale est ici ( j'ai remplacé le brandy par de l'eau tout simplement) la pate sucrée vient de chez Mercotte et la panacotta de chez Pascale

                       Tarte panacotta, fraise/rhubarbe pochée et sirop vanillé
pour une tarte ( à préparer 12h à l'avance au minimum)




                                                                 Pour la pâte sucrée 


30g d’amandes en poudre  
50g de fécule de pomme de terre
180g de farine
1g de sel
90g de sucre glace
95g de beurre pommade
1 gros oeuf


Dans le bol du robot, crémer le beurre avec le sucre glace, la poudre d’amande, la fécule et le sel. Quand le mélange est sableux, ajouter 1/3 de l’oeuf légèrement  battu et 1/3 de la farine. Quand l’appareil est homogène, incorporer rapidement en deux fois le reste de l’oeuf et de la farine.  Etaler finement entre deux feuilles de papier sulfurisé et la laisser reposer 1 heure au réfrigérateur. 

Préchauffer le four à 170°. 
Foncer un moule à tarte avec la pâte et cuire environ 20-30minutes à blanc, en enlevant le papier sulfurisé du dessus au bout de 15min environ pour mieux laisser dorer la pâte. Reserver.





Pour la panacotta ( de chez Pascale

50 cl de crème liquide entière
10 cl de lait 
50 g de sucre
3 feuilles de gélatine
50 g de crème fraîche épaisse

Mettre les feuilles de gélatine dans un grand bol rempli d’eau froide.
Verser le lait et la crème dans une casserole. Ajouter le sucre et faire chauffer sur feu moyen. Dès le début de l’ébullition, retirer la casserole du feu. Ajouter les feuilles de gélatine bien essorées et mélanger, jusqu’à ce qu’elles soient dissoutes. Ajouter la crème fraîche et mélanger à nouveau à l’aide d’un fouet. Laisser refroidir à température ambiante avant de verser sur la pâte à tarte cuite. Mettre au frais jusqu’au moment de servir (environ 3h)

























Pour la rhubarbe pochées (inspirée ici )  
 le mieux est de la préparer la veille pour le lendemain mais     

400-500g de branches de rhubarbe
1 tasse de sucre  (environ 225 g) 
3/4 tasse d'eau
1 gousse de vanille
jus d'1/2 citron   
1 barquette de  fraises 
                                                                                                                                
Eplucher la rhubarbe si besoin et la couper en trançon de taille voulu pour la tarte.         Porter à ébullition l'eau avec le sucre et les graines de vanille dans une casserole assez grande. Retirer du feu et ajouter la rhubarbe, couvrir et reposer 20 min. Incorporer le jus de citron. Si la rhubarbe est un peu ferme on peut reporter le tout à ébullition quelques minutes,  jusqu'à qu'elle s'attendrisse.
Reserver au frais après refroidissement.
Laver et equetter les fraises. Couper en quartiers.



pour le sirop
60g d'eau, 45g de sucre et des graines de  vanille 

Dans une casserole porter à ébullition l'eau avec le sucre et les graines de vanille. Cuire 10-15min jusqu'à ce que le sirop soit nappant sur la cuillère. Laisser refroidir.
Mélanger les fraises et la rhubarbe égouttée, avec le sirop et napper la tarte avec les fruits.



mardi 11 mars 2014

Extrait du Yummy Magazine n°17

Coucou! Me voici (enfin:-) de retour avec ma recette printanière parue dans le dernier Yummy magazine, sorti la semaine dernière!  Tout beau, tout frais, tout printanier ! Encore une fois une compilation de jolies recettes, que vous pouvez retrouvez ici !
La saison des asperges va commencer à arriver ( avril/mai) alors mettez vous cette petite recette de coté dès qu'elles apparaitrons sur les étals des marchés! 


Linguines aux asperges, citron, parmesan et jambon de Bayonne
pour 2 personnes

250g de pâtes Linguine
16 asperges vertes lavées
150ml de crème liquide
40g de parmesan râpé + quelques copeaux pour la déco
le zeste d'un citron non traité  et le jus d'un demi citron
2 tranches de jambon de Bayonne détaillées en lamelles 
huile d'olive, sel et poivre
facultatif: de la menthe fraiche hachée

 

Cuire les pâtes selon les indications du paquet.
Pendant ce temps, couper les extrémités fibreuses des asperges. Les cuire dans de l'eau bouillante salée pendant 5 minutes puis les rincer sous l'eau bien froide. Couper en rondelles et réserver les pointes.
Dans une poêle, faire chauffer un filet d'huile d'olive, puis ajouter la crème et faire bouillir 2 minutes. Saler, poivrer.
Ajouter le parmesan râpé, les zestes de citron ( facultatif : en garder un peu pour la déco ) et le jus, bien mélanger et cuire 5 minutes à feu doux.
Ajouter les rondelles d'asperges puis les pâtes cuites dans la poêle et si besoin ajouter un peu d'eau de cuisson si la sauce venait à être trop épaisse.
Verser dans les assiettes, ajouter des lamelles de jambon et les pointes d'asperges, décorer de quelques copeaux de parmesan et de zestes de citron +/- de menthe fraiche hachée.











lundi 3 février 2014

Le Saint James

Ca fait un moment que je ne vous ai pas livré d'adresses gourmandes, alors j'y remédie dès aujourd'hui pour vous parler du Saint James, un superbe établissement Relais & Chateaux à coté de Bordeaux, à Bouliac plus exactement ! Un hotel-restaurant-école de cuisine dans un joli cadre au milieu des vignes, surnommé le balcon de Bordeaux. Un bâtiment magnifique transformé et agrandi par Jean Nouvel en 1989 (à voir sur leur site). Pour l'hôtel, je n'ai helas jamais eu l'occasion de tester, mais je peux vous parler du restaurant et de l'ecole de cuisine! ( je n'ai plus l'intitulé de tous les plats, désolée...)



Donc coté restaurant, on retrouve Nicolas Magie en cuisine, pour une cuisine gastronomique, haute en couleurs et en saveurs. Nous avons testé la formule à 49 euros , disponible du mardi au samedi au déjeuner. Entrée, choix entre 2 plats et dessert, avec 2 verres de vin, eau, café et mignardises...bref un bon rapport qualité prix pour passer un agréable moment!
Voici le repas en images,














`




Allons ensuite "Coté Cours", où j'ai eu l'occasion de tester deux formules (dont une qui à mon grand regret ne ce fait plus et c'est bien dommage, le prix était tout doux, 20euros pour un plat gastronomique en 30min!) Il existe des formules allant de 40 à 190 euros. Des cours d'une grande qualité, avec des plats soignés, l'apprentissage de belles techniques, toujours bien expliquées, j'adore! Il y'a une formule qui me fait vraiment envie "Comme au Saint James", réaliser un menu à la carte du Saint James...ça doit être vraiment chouette!



Premier cours sur la coriandre et la vanille, 



Filet de veau, sauce soja citron vert/coriandre, mousseline de patates douces, chips de patates douces et avocat rôti





Parfait glacé vanille, granité de coriandre, fruits rouges


Merlu façon tournedos, beurre noisette groseille, chips pommes de terre














Potimarron, chou rouge, poulet vapeur farci au citron/olives verts, mimolette et cèpes











Saint James
3 Place Camille Hostein,
 33270 Bouliac
05 57 97 06 00

jeudi 26 décembre 2013

Crème de panais selon William Ledeuil

J'espère que vous avez tous passé un Noël agréable et bien évidemment gourmand!;-)
Je vous propose aujourd'hui une petite soupe à la texture soyeuse ;-) ( je ne suis pas une grande fan de panais mais la... je fais une exception!) , une recette de William Ledeuil , issue du livre La cuisine de William Ledeuil : Ze kitchen galerie , une véritable mine d'or. Il y propose une cuisine originale aux saveurs asiatiques, des associations parfois entonnantes mais au final un mariage des saveurs délicieux...si vous n'aimez pas la citronnelle,  passez votre chemin..:-) 
Vous trouverez une autre recette issue du livre chez Loukoum°°°, les gnocchis en bouillon de parmesan et abricots secs...une bonne idée d'entrée festive!

                            Crème de panais coco citronnelle, huile de sésame
issue de La cuisine de William Ledeuil : Ze kitchen galerie


Pour 6 personnes


800ml de bouillon de volaille
550ml de lait de coco
400g de panais
40g de galanga ( je l'ai remplacé par 1cm de gingembre)
2 gousses d'ail 
2 tiges de citronnelle
qqs feuilles de shiso vert ou rouge ( remplacé par du basilic thaï..du basilic "standard" peu également faire l'affaire!)
3 cs d'huile d'olive 
huille de sésame 
facultatif : graines de sésame



Eplucher les panais et les couper en morceaux. 
Eplucher les gousses d'ail et le galanga.
Enlever la première feuille et l'extrémité dure des tiges de citronnelle, les couper en 2 dans la longueur puis les émincer très finement ainsi que l'ail et le galanga ( vous pouvez également le râper comme le gingembre)
Dans une casserole faire chauffer à feu doux 2 cs d'huile d'olive et y faire revenir la citronnelle et le galanga pendant 2-3min à feu doux sans coloration. Ajouter le panais et 2-3 cs d'eau. Saler et poivrer. Couvrir, faire cuire à feu doux pendant environ 10min. Remuer souvent.
Ajouter le bouillon de volaille et poursuivre la cuisson pendant 20min à feu doux.
Verser ensuite le lait de coco et porter à ébullition puis laisser cuire 5min à feu doux.

Mixer pour obtenir une belle crème de panais blanche et brillante. La passer au chinois en pressant fortement pour extraire tous les parfums du galanga et de la citronnelle.
Servir la crème de panais bien chaude dans des bols et avant de déguster, ajouter un filet d'huile de sésame et parsemer de feuilles de shiso ( ou basilic)  +/- de graines de sésame.








Et pour finir un petit mot sur l' e-book blogueurs de Maisons du Monde, où vous trouverez ma recette de magret de canard basse température (que vous connaissez peut être déjà...;-), parmi d'autres blogueuses cuisine ou déco...encore une autre idée de repas de fête pour le réveillon du nouvel an! 
Bonnes fêtes à tous!!

dimanche 22 décembre 2013

Dessert de fêtes

Je vous propose aujourd'hui un dessert de fêtes, réalisé recemment pour le dernier Yummy magazine, que vous pouvez aller feuilleter ici et prendre pleins d'autres idées pour vos repas de fêtes!
Voici donc des entremets pommes, poires et caramel à réaliser la veille ou 1 semaine avant...tout est possible, c'est donc l'avantage de ce dessert!
 Si vous voulez rester sur la traditionnelle buche, voici une recette ici


Entremets pomme poire, caramel et pain d'épices
Pour 4 entremets 
A préparer de preference au minimum la veille. 


Matériel : 4 cercles à entremets de 7 cm de diamètre / papier sulfurisé ou bandes de papier rhodoïd.

Pour le pain d'épices: 

100ml de lait - 100g de miel - 75g de beurre - 50g de cassonade - 140g de farine - ½ sachet de levure chimique - 1 cuillère à café de 4 épices - 1 œuf


Pour la couche de chocolat aux gavottes :
50g de chocolat au lait à pâtisser - 20g de gavottes / crêpes dentelles concassées

Pour la couche de fruits : 
1 pomme
1 poire 
les graines d'1/2 gousse de vanille 
1 cuillère a soupe de sucre en poudre 
1cuillère à soupe de jus de citron

Pour la mousse au caramel : 
120g de chocolat blanc à pâtisser  - 40g  de lait -  30g de sucre  - 1 feuille de gelatine - 4 cuillères à soupe + 120 g de crème fleurette  

Pour le nappage caramel : 
30g de sucre en poudre - 60g de crème fleurette - 1/2 feuille de gélatine





1. Réaliser le pain d’épices :  
Faire tiédir le lait à feu doux. Ajoutez le miel, la cassonade et le beurre. Remuer jusqu’à dissolution complète. Réserver. Préchauffer le four à 180°C.    
Verser la farine, la levure et les 4 épices dans un saladier. Verser le mélange au miel dans le saladier et mélanger bien au fouet jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Ajouter l’œuf et mélanger bien à nouveau.
Verser le tout dans un moule carré beurré, à fond amovible de préférence, afin d'avoir une couche fine de pâte et enfourner 20min à 180°C puis baisser la température à 150°C et cuire encore 10min.
Démouler et laisser refroidir. Puis découpez à l’aide d’un emporte pièce de 7 cm de diamètre, 4 galettes de pain d’épices.


2. Réaliser la couche de chocolat à la feuillantine : 
Faire fondre le chocolat au bain marie et ajouter la feuillantine. Bien mélanger. A l'aide d'une spatule, étaler le chocolat sur les disques de pain d'épices en couche fine. Réserver au frigo.
Tapisser les cercles à entremets de papier sulfurisé ou de bandes de rhodoïd et placer les cercles de pain d'epices au fond de chaque cercle.

3. Réaliser la couche de fruits
Eplucher la pomme et la poire et les découper en fine brunoise. Mélanger avec les graines de vanille et le jus de citron. Dans une poêle, faire fondre le sucre à sec jusqu'à l'obtention d'un caramel clair. Ajouter les cubes de pomme et poire et mélanger au caramel. Laisser refroidir le mélange. Une fois froid, le déposer en couche dans chaque emporte pièce (1-1,5 cm d’épaisseur). Bien tasser pour obtenir une surface lisse.

4. Pour la mousse au caramel 
Mettre la feuille de gélatine dans un bol d'eau froide. Faire chauffer le lait.
Faire fondre à sec les 30g de sucre jusqu'à l'obtention d'un caramel ambré. Enlever du feu et ajouter le lait chaud en mélangeant bien pour dissoudre l'ensemble. Si besoin refaire chauffer pour bien faire fondre le sucre. Ajouter la feuille de gélatine essorée et bien mélanger.
Faire fondre le chocolat blanc au bain marie. Ajouter le lait au caramel au chocolat fondu en 3 fois en remuant bien et rapidement après chaque ajout pour obtenir une crème lisse, brillante et élastique (remuer bien vite pour baisser la température du lait.). Ajouter les 4 cuillères de crème fleurette pour détendre l’ensemble. Réserver jusqu'à ce que le mélange soit redescendu à température ambiante. Monter le crème fleurette en chantilly ferme et incorporer cette dernière délicatement au mélange chocolat/caramel.  Le mélange doit être semi épais.
Couler sur la couche de fruits dans les emportes pièce.

5. Pour la couche finale de caramel
Faire tremper la demi feuille de gelatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir. Chauffer la crème fleurette.
Cuire à sec 30g de sucre dans une casserole jusqu'à l’obtention d’un caramel ambré. Enlever du feu et ajouter la crème chaude , puis  ½ feuille de gelatine. Bien mélanger. Quand le melange est à température ambiante, napper les entrements avec une spatule de ce caramel.
Mettre au congélateur.

Les entremets doivent être sorti du congélateur 4-5h avant dégustation;
Enlever alors les cercles et le papier rhodoid ou sulfurisé à la sortie du congélateur et mettre au frigo pour qu’ils décongèlent.